Mardi 21 janvier 2020

Gare aux gourous! (1 Corinthiens 1,10-17)


Lire le texte

Après une entrée en matière qui aurait pu inciter la communauté de Corinthe à se reposer sur ses lauriers, Paul en vient au sujet qui le préoccupe : couper court aux dissensions dont il a été informé. Or, aucune communauté humaine ne peut subsister si elle est divisée (Mt 12,25; Mc 3,24s.; Lc 11,17). Paul insiste donc sur le fait que querelles de chapelle et culte de la personnalité ne sont absolument pas dans l’esprit de l’Evangile qu’il a été appelé à annoncer. Quant au rite, en l’occurrence le baptême, il n’a de sens que s’il pointe au-delà de lui-même et de celui qui l’accomplit. Le regard doit se porter vers ce Dieu qui est allé jusqu’à mourir sur une croix, invitant ainsi à une transformation radicale de notre manière d’être au monde : finie la quête narcissique de puissance et de gloire. Participer dès maintenant à la vie nouvelle en Christ implique de tendre vers l’unité, dans l’humilité. Alors que de nombreux «gourous» vantent leurs mérites sur internet et promettent monts et merveilles si nous suivons leurs méthodes, les paroles de l’apôtre sonnent plus juste que jamais!

Anne Sandoz Dutoit

Prière: Dieu trois fois saint, toi qui connais notre besoin d’être connus et reconnus, fais-nous prendre conscience de la bienveillance de ton regard. Guide-nous entre orgueil et dépréciation de nous-mêmes pour nous mettre à ton service. Que nos succès et nos échecs deviennent lieux mêmes de ton triomphe.  

Référence biblique : 1 Corinthiens 1, 10 - 17

Commentaire du 22.01.2020
Commentaire du 20.01.2020