Mardi 2 mars 2021

Avec éclat (Luc 11,33-36)


Lire le texte

S’il nous arrive d’être éteints de fatigue ou d’afficher une mine sombre, la parole de ce jour nous remet en lumière. Elle active comme un interrupteur enclenché, un courant d’être. C’est certainement notre regard qui exprime notre identité la plus profonde. L’expression de nos yeux, l’éclat dont ils sont capables. Dire d’une personne qu’elle rayonne, c’est constater qu’il émane d’elle une source lumineuse qui nous attire. Ce sentiment peut être constitué de chaleur, de bienveillance, d’amour, d’accueil inconditionnel, de gentillesse, de douceur, d’humour, etc. Ce halo ne peut laisser indifférent. C’est un invisible qui se fait voir instantanément. Pourtant, ce n’est pas une lumière aveuglante qui en «jetterait plein la vue». Ce n’est pas non plus une flamme qu’on aurait cachée par peur qu’elle ne soit regardée. Rayonner, c’est trouver cette liberté d’être avec simplicité. Jésus nous rappelle que si l’on peut briller en société, la vraie valeur, c’est celle qui prend sa source tout au fond. Voir juste, regarder avec bonté, se réjouir pour l’autre, savoir rire de soi, mais aussi remettre sans cesse sa confiance en jeu: la beauté du monde n’est pas épuisée, et celle de la vie se renouvelle en Dieu. Tout cela est garant d’une clarté. D’yeux grands ouverts qui laissent passer la lumière qui rayonne.

John Ebbutt

Prière: Ouvre chaque matin mon regard, Seigneur, afin qu’il éclaire mon corps tout entier. Et que le soir, il se referme sur les éclats de la journée: personnes et monde rencontrés.  

Référence biblique : Luc 11, 33 - 36

Commentaire du 03.03.2021
Commentaire du 01.03.2021