Mercredi 25 avril 2018

Je veux ton bonheur (Ephésiens 6,1-4)


Lire le texte

Comme ce serait confortable d’avoir des enfants toujours obéissants ! Oui, sauf que dans la réalité, tous les parents font l’expérience inverse… et Dieu aussi ! L’auteur nous invite cependant à visiter l’obéissance… dans le Seigneur ! Comme une invitation à tourner notre regard vers le Père, qui offre, le premier, à ses enfants de faire l’expérience de la vie sur la terre. Et ce qu’il désire plus que tout, c’est que ses enfants chéris puissent découvrir le bonheur et la joie le plus longtemps possible, comme en témoignent les dix Paroles dans le premier Testament. N’est-ce pas ce qu’il y a dans le cœur de chaque parent pour son enfant ? Et dans le même temps, de ressentir cette intense fragilité qui vient de notre connaissance de la dureté, du risque et des dangers de cette vie. A l’image de Dieu et comme parents, nous avons à cœur de leur offrir le meilleur et de leur indiquer des voies de vie sans provoquer en eux la révolte... J’y vois là l’invitation à s’interroger pour soi afin de nous guider : de quoi naît la révolte ? de quoi naît l’écoute du Père ?

Carolina Costa

Prière: Père, parce que tu m’as désirée telle que je suis, parce que tu ne m’imposes rien et que tu me préfères libre, parce que toujours tu m’accueilles, je veux t’écouter, t’honorer et suivre tes conseils.  

Référence biblique : Ephésiens 6, 1 - 4

Commentaire du 26.04.2018
Commentaire du 24.04.2018